Zimbabwe / Point d’actualité sur le COVID-19 / Mercredi 16 septembre 2020 – 11h00

7 531 cas de COVID-19 ont été confirmés par les autorités zimbabwéennes, dont 224 décès et 5 690 personnes rétablies. Dans ce contexte, nous rappelons l’importance de suivre scrupuleusement les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé - https://www.who.int/fr/ et d’adopter en toutes circonstances les gestes barrières.

I/ Situation au Zimbabwe

Afin d’endiguer la propagation du virus, le Président Mnangagwa a annoncé le 30 mars un confinement dans l’ensemble du pays, qui a été prolongé pour une durée indéterminée. Le gouvernement réévalue la situation de manière régulière. Les principales mesures en vigueur sont à ce stade les suivantes :
- un couvre-feu est décrété de 20h00 à 6h00, sauf pour les services essentiels ;
- la plage d’ouverture des activités économiques autorisées s’étend de 6h30 à 18h30, à l’exception des services essentiels ;
- les rassemblements dans l’espace public ne doivent pas excéder deux personnes, sauf dans certains cas prévus par la loi (hôpitaux, transports publics), pour lesquels 50 personnes au maximum peuvent être regroupées ;
- la reprise de sports dits à faible risque est autorisée (athlétisme, tir, moto/BMX, natation, golf, gymnastique, vélo, tennis…) dans les lieux publics ou associations sportives, de 8H00 à 16h30, et sous réserve que les règles sanitaires en vigueur soient strictement respectées ;
- employeurs et employé(e)s doivent se faire tester avant toute reprise d’activité et se conformer aux règles sanitaires en vigueur (distanciation sociale, masques, prise de température, etc.) ;
- les transports publics ZUPCO et autres bus conventionnels autorisés sont les seuls à pouvoir opérer. Commuters et petits taxis restent interdits ;
- les personnes non concernées par les activités économiques autorisées ne peuvent se déplacer que dans un rayon de 5 kilomètres autour de leur domicile, et uniquement afin de se procurer des biens essentiels (vivres, essence, médicaments) ;
- il est obligatoire de porter un masque couvrant le nez et la bouche dans l’espace public. Les règles de distanciation sociale doivent être impérativement suivies.
Les forces de sécurité étant chargées de mettre en œuvre ces dispositions, des contrôles de police sont à anticiper. Nous vous recommandons donc de vous munir de vos documents d’identité en toutes circonstances.

II/ Liaisons aériennes, déplacements vers la France et conditions de retour au Zimbabwe

1/ A ce stade, toutes les liaisons commerciales internationales sont suspendues, sauf celles de la compagnie Ethiopian Airlines, qui maintient plusieurs vols hebdomadaires. Si vous devez revenir en France pour une raison impérative, nous vous recommandons de vous rapprocher dans les meilleurs délais des services de cette compagnie.
La reprise des liaisons commerciales internationales autres qu’Ethiopian Airlines est prévue au 1er octobre, assortie de l’obligation de présenter un test PCR négatif de moins de 72h avant de quitter le Zimbabwe, de même qu’avant d’embarquer pour un vol intérieur.

2/ Par ailleurs, des mesures de quarantaine/quatorzaine et d’isolement à l’entrée en France ont été définies par le gouvernement.
Ces mesures étant susceptibles d’évoluer, nous vous invitons à consulter régulièrement la Foire Aux Questions (FAQ) dédiée au coronavirus publiée sur le site du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/le-ministere-et-son-reseau/actualites-du-ministere/informations-coronavirus-covid-19/coronavirus-les-reponses-a-vos-questions/article/coronavirus-les-reponses-a-vos-questions
En outre, la FAQ précise la liste des documents dont vous devez impérativement être muni(e) pour entrer en France.

3/ Enfin, s’agissant des conditions de retour au Zimbabwe, les autorités locales ont adopté des règles strictes dans le cadre du confinement actuellement en vigueur dans le pays.
A ce stade, les frontières sont toujours fermées aux personnes, sauf pour les résidents (y compris de nationalité étrangère). Quel que soit le titre de séjour autorisant la résidence dans le pays, il est recommandé de se rapprocher des services de la seule compagnie opérant encore au Zimbabwe, Ethiopian Airlines, avant un retour au Zimbabwe, celle-ci se chargeant de vérifier auprès des services de l’immigration locaux leur accord pour une réadmission sur le territoire. Des copies du passeport, du titre autorisant la résidence au Zimbabwe ainsi que du billet d’avion peuvent être adressées pour ce faire à hreapt@ethiopianairlines.com

Les dispositions en vigueur pour les arrivants sont désormais les suivantes :
- Les résidents détenteurs d’un test PCR négatif de moins de 48h et ne présentant aucun symptôme du COVID-19 peuvent effectuer directement une quarantaine à domicile (pour une durée de 14 jours) ;
- Ceux n’étant pas en possession de ce test PCR négatif de moins de 48h, de même que ceux présentant les symptômes du COVID-19, munis ou non d’un test PCR négatif, sont placés en quarantaine dans un centre dédié jusqu’à ce qu’ils soient testés ; en cas de test négatif, la quarantaine à domicile est possible ; en cas de test positif, un placement en isolement pour une durée de 14 jours sera ordonné.
Les textes en vigueur ne précisent pas dans quel type de centre le début de quarantaine peut être effectué, ni le placement en isolement ; les autorités sanitaires se réservent ainsi la possibilité d’ordonner le placement dans un centre de quarantaine gouvernemental si elles le jugent utile.
Dans ce contexte, dans le cas où vous ne seriez pas en mesure de présenter au retour un test PCR négatif de moins de 48h, il convient de se rapprocher de ZINCAT, organisme privé coordonnant l’agrément par le Ministère de la Santé d’hôtel/lodges au sein desquels il est possible d’effectuer la quarantaine - le séjour étant payant et la réservation obligatoire (www.zincat.org / returnhome@zincat.org).
Il faut noter que le Ministère de la Santé n’a communiqué à ce stade aucune liste officielle des hôtels/lodges agréés à jour.
Enfin, les autorités peuvent conserver les documents d’identité d’une personne placée en quarantaine, en échange d’un reçu, à produire en fin de quarantaine afin de récupérer les documents conservés.

Il est à noter qu’à ce stade, la réouverture des liaisons commerciales internationales prévue au 1er octobre n’implique pas officiellement la réouverture des frontières du pays aux non-résidents, et que les conditions d’entrée au Zimbabwe énoncées ci-dessus s’adressent, d’après les textes en vigueur, aux citoyens zimbabwéens et aux résidents.

Il est conseillé de consulter régulièrement la fiche « Conseils aux voyageurs / Zimbabwe », publiée sur le site du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/, ainsi que le site internet de l’Ambassade.

III/ Dispositif de soutien aux patients de la Communauté française présentant les symptômes du COVID-19

Le médecin référent de l’Ambassade, le Dr Sharief (Avicenna medical centre, 127 Borrowdale Road, Alexandra Park, tél. 0242 783098 / 0712213799), est désormais en mesure d’effectuer un télé-suivi de patients issus de la communauté française présentant les symptômes du COVID-19, grâce à une application dédiée financée par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.
Ce dispositif permet au médecin de suivre à distance l’évolution des symptômes d’un patient et, le cas échéant, d’intervenir sur le plan médical, dans le respect des mesures sanitaires de lutte contre l’épidémie de Covid-19 en vigueur au Zimbabwe. Vous pouvez donc vous rapprocher du Dr Sharief en cas de besoin et pour toute question sur ce dispositif, y compris en ce qui concerne ses honoraires.
Enfin, en cas de problème sanitaire grave lié au Covid-19 vous concernant, nous vous invitons à nous faire part rapidement de votre situation, que nous évoquerons avec les autorités compétentes en France, notamment dans la perspective d’une éventuelle évacuation sanitaire.

IV/ Informations pratiques

1/ Contacts / Réponse téléphonique

L’Ambassade, dont l’activité est actuellement essentiellement en télétravail, maintient une réponse téléphonique permanente dédiée à toutes les questions relatives au COVID-19. Elle est joignable par téléphone au +263 867 700 7154, et par courriel, à l’adresse suivante : admin-francais.harare-amba@diplomatie.gouv.fr

2/ Redéfinition des missions de la section consulaire

Dans le contexte de la crise sanitaire liée au COVID-19, la section consulaire de l’Ambassade a repris ses activités en proposant des services essentiellement en distanciel. Elle traite en priorité les urgences avérées, en particulier les demandes de titres d’identité et de voyage. Veuillez la contacter par mail pour toute question : admin-francais.harare-amba@diplomatie.gouv.fr

3/ Télémédecine

A toutes fins utiles, la section consulaire vous informe de l’existence de plateformes de télémédecine permettant de consulter un médecin français à distance, de nombreuses spécialités étant disponibles. La plateforme Qare (https://www.qare.fr/), disponible depuis un ordinateur ou un smartphone, est en particulier accessible sans contraintes particulières depuis le Zimbabwe.
En cas de délivrance d’une ordonnance, une transcription par un médecin agréé par les autorités zimbabwéennes est nécessaire. Le cas échéant et à cette fin, le médecin référent de l’Ambassade, le Dr Sharief, peut être contacté (Avicenna medical centre, 127 Borrowdale Road, Alexandra Park, tél. 0242 783098).

V/ Sécurité

Nous vous invitons à prendre connaissance des messages de sécurité adressés par l’Ambassade. Pour mémoire, nos préconisations dans ce domaine figurent dans le guide de sécurité du poste, qui est remis à tous nos compatriotes inscrits au registre consulaire.

publié le 16/09/2020

haut de la page