Comité consulaire pour la protection et l’action sociale

Depuis 1984, chaque poste diplomatique ou consulaire se doit d’avoir un Comité consulaire pour la protection et l’action sociale (CCPAS) dont le principal objet est de venir en aide aux Français en difficulté, qu’ils soient résidents, de passage ou détenus et ne pouvant obtenir une aide familiale, ainsi qu’aux Français souffrant d’un handicap.

Toutes les aides versées par le CCPAS sont soumises à critère de revenus à l’exception de l’allocation pouvant être versée aux enfants handicapés.

NB : il est rappelé que le cumul d’aides est interdit en France. Tout français expatrié se doit de demander à être radié de sa Caisse d’allocations familiales.

publié le 22/10/2010

haut de la page