Attentat contre Charlie Hebdo - Cérémonie à l’Ambassade de France à Harare (Jeudi 8 janvier 2015, 13h00)

"Hier la barbarie a frappé, une fois encore. Non pas dans les montagnes d’Afghanistan ou le désert irakien, mais au cœur de Paris, de la France, de l’Europe. La cible n’était pas militaire, ce n’était pas un commissariat de police ni un barrage routier, c’était une salle de rédaction, des journalistes, des dessinateurs qui nous donnent à rire et à penser.

Nous sommes réunis aujourd’hui pour manifester notre effroi devant l’horreur de l’attaque contre Charlie Hebdo, notre peine face à la disparition de journalistes que nous respections, et notre soutien aux victimes et à leurs familles.

Nous voulons exprimer notre détermination à voir triompher les valeurs qui ont été frappées hier : la liberté de penser, la liberté d’expression, la tolérance. Ces valeurs sont universelles et concernent le monde entier, du Nigeria à l’Irak, de Paris à Tripoli, de Bamako à Mogadiscio. Ce jour, nos pensées vont à tous ceux qui ont été frappés au nom de ces valeurs.

Aujourd’hui, la France est unie, avec ses partenaires et ses amis, dans la douleur et la condamnation. Veillons à ce que la folie de certains extrémistes ne nous conduise pas à porter atteinte au contrat social qui nous unit autour des valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité.

Comme l’a dit hier soir le Président de la République, la liberté sera toujours plus forte que la barbarie. Notre meilleure arme, c’est notre unité. Rien ne doit nous opposer, nous diviser, nous séparer".

Discours de S.E.M. Laurent DELAHOUSSE, Ambassadeur de France au Zimbabwe

publié le 26/04/2017

haut de la page